Chauffage au bois est-il vraiment rentable ?

La réponse est OUI car c’est une énergie locale et bon marché, dont le coût n’est pas soumis aux crises géopolitiques ni aux conflits internationaux comme le sont les énergies fossiles.
Lire aussi : Le bois : une énergie compétitive au prix stable ?

Si le bois énergie est un mode de chauffage bon marché, la rentabilité de votre installation dépendra de la situation précise de votre logement, de son isolation, de son système de chauffage, du nombre de m² à chauffer, de la qualité du combustible bois et du bon entretien de votre équipement.

Pour vous aider à concevoir votre projet, nous développerons deux exemples concrets en rénovation :

Cas n°1 : un poêle à bois bûche dans une maison chauffée à l’électricité

ico-5Vous installez un poêle à bois, en complément du chauffage électrique dans votre maison de 120 m² de plain-pied, datant de plus de 2 ans et avec des besoins de chauffage estimés à 15 000 kWh/an.

Vous achetez un poêle de 10 kW dont le rendement s’élève à 75 %. Cet équipement est labellisé Flamme Verte et éligible au Crédit d’Impôt Transition Énergétique (CITE). Vous le payez environ 2 000€ TTC et prévoyez environ 2 000€ TTC pour son installation avec les accessoires de fumisterie.

ico-4En coût annuel, vous faites entretenir et ramoner votre poêle deux fois par an, dont une fois durant la saison de chauffage pour un budget global d’environ 200 € TTC par an. En moyenne, le prix du bois bûche consommé s’élève à 63 € TTC le m3.

 

ico-3Votre appareil de chauffage au bois devrait couvrir vos besoins de chauffage à hauteur de 60 % et vous permettre d’amortir votre investissement en moins de 4 ans.

Cas n°2 : une chaudière à granulés dans une maison chauffée au gaz propane

ico-2En disposant d’une chaudière, vous pourrez couvrir la totalité de vos besoins de chauffage ainsi que vos besoins en eau chaude sanitaire qui s’élèvent à 20 000 kWh dans le cas d’une maison de 120 m² de plain-pied. L’achat d’une chaudière à granulés vous coûtera, en fonction de la technologie, entre 4 000 € et 10 000 € et son installation vous reviendra à environ 2 500 € TTC. Cet équipement est labellisé Flamme VerteGéré par le Syndicat des énergies renouvelables (SER), Flamme Verte label de qualité labellise les appareils indépendants de chauffage au bois : foyers fermés/inserts, poêles à bois et à granulés de bois et cuisinières ainsi que les chaudières domestiques, avec l’appui d’UNICLIMA, fonctionnant au bois bûche, à la plaquette forestière et aux granulés de bois. et est éligible au Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE).

ico-1Au 1er septembre 2015, le prix du granulé de bois s’élève à 5,7 c€ TTC par kWh et celui du gaz propane à 12,5 c€ TTC/kWh (chiffres issus du Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer). En coût annuel, vous faites entretenir votre chaudière et ramoner votre conduit de fumée pour un budget global annuel d’environ 400 € TTC. L’économie annuelle réalisée par rapport à une solution gaz propane est de 1 500€, soit un amortissement en 5 ans.

Les soldes d’hiver du 6 janvier au 16 février 2016

Cheminées & Poêles
L’hiver approche… Êtes-vous prêt ?
Profitez des soldes pour préparer l’hiver 2016
Classique ou design, au bois, au gaz ou aux granulés… votre poêle ou votre cheminée deviendra l’objet déco phare de votre intérieur.

Soldes 2016 du 6 janvier au 16 février 2016 à découvrir dans notre magasin.

Du 8 au 17 mai 2015, Retrouvez-nous à la Foire de Bordeaux 2015 !

Du 8 au 17 mai 2015,
Retrouvez-nous sur notre stand !

A l’occasion de la Foire de Bordeaux 2015 qui se déroulera au Parc des Expositions de Bordeaux, venez découvrir nos gammes de poêles à bois, poêles à granulés, cheminées, foyers et inserts.

Vous voulez réaliser des économies de chauffage ? Redécouvrir le charme du chauffage au feu de bois ? Vous avez un projet de cheminée ? Un projet de poêle à bois ou d’insert ?
Alors n’hésitez plus et demandez votre invitation gratuite pour la Foire de Bordeaux 2015 !

Comment ?
Demandez votre invitation en nous écrivant sur la page contact du site :
Notre page Contact
Et on vous l’envoie !
Nous nous réservons le droit de vérifier si vous avez un réelle projet de chauffage bois. Dans la limite des places disponibles.

Plein Feu sur les promotions printemps 2014

Du 12 au 26 avril 2014 profitez de -20% sur les foyers et les poêles Richard le droff

Plaisir des yeux, confort de chauffe et respect de l’environnement. Les poêles à bois Richard le Droff répondent à ces trois exigences tout en vous offrant le choix de la forme et du style.

Retrouvez le dépliant de la promotion

Découvrez nos réalisations en photos et vidéos

Découvrez nos réalisations en accédant à la galerie photos de notre site.

Soldes d’hiver 2014

Du 8 janvier au 11 février 2014,

Soldes d’Hiver, à découvrir dans notre magasin.

Crédit d’impôt 2014

Crédit d’impôt 2014

 

Pour être éligible au crédit d’impôt le poêle à bois doit: 
– servir a l’habitation
– être acheté dans l’année
– être installé par la société qui a vendu le poêle
– avoir un rendement supérieur à 70 % (avec un taux de rejet en CO inférieur a 0.3%) et être conforme à la norme NF EN 13240 ou NF D 35376.

Le crédit d’impôts porte sur le prix des équipements et des matériaux, hors main d’oeuvre et sur une installation réalisée avec facture.

Ceci étant la facture doit indiquer le coût de l’appareil et celui de l’installation afin de prouver que c’est la même société qui a géré la vente et la pose.

Le montant des dépenses ouvrant droit au crédit d’impôt ne peut excéder la somme de 8 000 € pour une personne seule et à 16 000 € pour un couple sans enfant(400€ par personne supplémentaire à charge).

Pour les chaudières à bois c’est un peu différent: le rendement doit être au dessus de 80% pour une chaudière manuelle et 85% pour une chaudière automatique. Depuis 2014 elle doit aussi respecter les seuils d’émissions de polluants de la classe 5 de la norme NF EN 303. 5.

Pour en savoir plus, visitez le site du Trésor Public www.impots.gouv.fr

D’autres aides sont aussi disponibles:

 Le taux de TVA réduit a 5.5 % pour les appareils labellisés Flamme verte

 L’aide de l’Anah pour les propriétaires d’un logement de plus de quinze ans

 Les aides de certaines régions. Renseignez-vous localement.

 Les certificats d’économies d’énergies pour poele et chaudière
Cette prime aussi appelée CEE (ou C2E) voire “prime énergie” ou “prime à la casse” est payée par certains industriels (des “obligés” du secteur électricité, gaz, chaleur, froid, fioul domestique et nouvellement les carburants pour automobiles). Les particuliers qui en bénéficient recoivent 150.00 € en moyenne pour un poêle à granulés et 400/600 € pour une chaudière à granulés. 
Le principe est que les économies de CO2 que vous réalisez vous soit rachetées par des entreprises “polluantes” qui compensent ainsi leurs émissions.

Taux TVA 2014 chauffage bois

TVA 2014

L’année 2014 apporte son lot de nouveautés avec des changements de TVA. Pour ne pas s’y perdre voici les principales nouveautés.

  • Passage de la TVA de 7 à 10% pour les combustibles bois énergie

Le prix du bois énergie ne sera pas moins cher en 2014. Au contraire, son prix risque d’augmenter en raison de l’augmentation de la TVA. Alors que la loi de finances rectificative pour 2012 a déjà fait passer le taux de TVA à 7 %, le gouvernement a décidé la modification des taux de TVA au 1er janvier 2014 et a pris dans ce cadre une décision discriminatoire à l’égard du bois-énergie au seul profit des énergies fossiles (la TVA du gaz passera de 7 à 5.5%).

De 5 % en 2011, la TVA applicable au bois énergie va passer à 10 % en 2014, soit une augmentation de plus de 80 % en deux ans.

  • TVA à 5.5% pour les travaux « induits »

Le projet de loi de finances pour 2014 prévoit l’application du taux réduit de TVA à 5,5 % pour les travaux de rénovation énergétique (isolation et chauffage) relevant du champ très restrictif du crédit d’impôt développement durable (CIDD). Ainsi, au 1er janvier 2014 dès lors que vos travaux sont éligibles au crédit d’impôt, la TVA appliquée sera à 5,5%. Ces travaux induits sont ceux définis dans le cadre de l’éco-prêt à taux zéro. Ils concernent les travaux de rénovation énergétique pour les chaudières à condensation, les matériaux d’isolation thermique, les appareils de régulation de chauffage, les équipements de production d’énergie utilisant une source d’énergie renouvelable ou de pompes à chaleur ou de raccordement à un réseau de chaleur et des équipements de récupération et de traitement des eaux pluviales.

  • Eco-conditionnalité des aides publiques

A compter du  1er juillet 2014, pour l’obtention du crédit d’impôts développement durable (CIDD)  et de l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ), l’installation d’un appareil de chauffage au bois devra obligatoirement être réalisée par un professionnel certifié. Ce principe permet ainsi de s’assurer que les travaux de rénovation énergétique soient de qualité et qu’ils permettent de réaliser des économies d’énergie. Le recours à des professionnels qualifiés et certifiés RGE « Reconnu Grenelle de l’Environnement » est donc obligatoire et devrait stimuler la demande d’entreprises de qualité. Ceci incitera les professionnels à suivre une formation spécifique pour obtenir la certification et monter en compétences.

2014 apporte donc son lot de nouveautés sur la TVA des combustibles bois énergie et sur les travaux de rénovation thermique. Les professionnels du bois ne devraient pas tarder à hausser les prix des combustibles.
La mise en œuvre de l’écotaxe sur les poids lourds (actuellement suspendue encore une année), pourrait aussi inciter aussi les professionnels à augmenter les prix du bois énergie.
Malgré tout, le  bois restera l’énergie la moins chère du marché pour un chauffage principal.